Compte rendu de l'Inventaire des arbres de la Bunelle

21 personnes se sont réunies à la plage St Michel pour participer à cet inventaire. Elisabeth Auguste, botaniste compétente, Aude Brochard stagiaire à l'A B C ( Atlas de la Biodiversité Communale ) et Roberte Nourrigat, référente pour la Bunelle et initiatrice de cette visite, ont pu préciser la détermination des arbres et de plusieurs plantes dans une conversation à 3 voix. Les participants ont posé des questions et fait part de leur intérêt. Avant de partir, ils ont exprimé de nombreux remerciements, à la satisfaction des organisateurs.


A gauche un saule, à droite un peuplier blanc mélangent leur feuillage.
un clic pour agrandir l'image
un clic pour agrandir l'image

Elisabeth nous explique qu'il s'agit probablement d'un SAULE BLANC , Salix alba mais qu'il existe de nombreux cultivars, variétés obtenues par sélection. Les saules sont souvent taillés en têtards pour obtenir de jeunes branches souples faciles à utiliser en vannerie.
Les rangées de saules que l'on observe dans la Bunelle nous montrent le tracé des douves car ils étaient plantés par nos ancêtres le long des douves car ils aiment l'humidité.

Sur la gauche de l'allée, un alignement de grands peupliers : Peuplier euraméricain Populus canadensis. Ils résultent d'un croisement entre le peuplier noir mâle et le peuplier deltoïde femelle. Certains en très mauvais état ont dus être abattus; pour d'autres des branches ont été coupées. Ils ne semblent pas avoir fournis de fleurs ni de graines.
Roberte montre cependant les graines qu'elle a récolté route d'Obrey. Elles portent beaucoup de duvet et l'ensemble ressemble à de la neige.

Ensuite à droite sont alignés des saules tortueux ( Salix matsudana ) qui méritent bien leur nom.

Plus loin,un merveilleux peuplier noir. Il convient d'admirer ses nombreuses branches et sa merveilleuse écorce. Ce peuplier est un arbre mâle. Il portait en mars des chatons rouges. Chez les arbres femelles, les chatons sont jaunâtres.

Voici le détail de son écorce

Nous suivons une allée à droite ornée d'une rangée de petits chênes. Ils ont été plantés à l'initiative d'une conseillère municipale lors de chaque naissance d'un enfant issu de famille résidant ou travaillant au village. Ce sont des chênes des marais , Quercus palustris qui prennent en automne de très belles couleurs.
Les saules tortueux ont, eux aussi, été plantés pour les mêmes raisons.

Nous arrivons dans  " la clairière des beaux chênes ", 9 arbres magnifiques , chênes pédonculés, Quercus robur. Le plus majestueux est celui qui est isolé et s'est développé sans contrainte.

Nous suivons maintenant le champ aux iris jaunes des marais , Iris pseudo acorus. Les graines ont germé sous l'eau pendant l'inondation de 2020.
Compte rendu de l'Inventaire des arbres de la Bunelle

Au bout du terrain un érable, Acer pseudoplatanus dont les fruits, des disamares ont deux ailes et tournent en tombant.
De nombreux peupliers portent du gui. Elisabeth nous fait remarquer qu'actuellement on ne considère plus qu'il s'agit de vrais  parasites mais plutôt d'hémiparasite. Certes il prélève la sève brute de l'arbre mais fabrique ses propres sucres grâce à la photosynthèse. Toxique pour l'homme, il sert de nourriture à de nombreux oiseaux, grives, mésanges...
Dans toutes les douves nous trouvons des roseaux, Phragmites australis.

La promenade prend fin et les participants fort satisfaits remercient chaleureusement les trois responsables.

Photos : Nicole Launey
Texte : Elisabeth Auguste, Roberte Nourrigat
Mise en ligne : Roberte Nourrigat



17/07/2019 11:26

A Saint Jean le Thomas, larges horaires d'ouverture chez nos commerçants

Ô Four du Mont : 0233590387
L'épicerie du Bout de la Mer : 0233488434
Le salon Nuance Création : 0233486218
En savoir plus, cliquer
 

Recherche